voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Chateaux Cathares » Prieure de Serrabone
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Chateaux Cathares

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Prieure de Serrabone

Le n°16 sur la carte

 


Les guides faisaient grand cas de ce prieuré, parlant même de « merveille de l'art roman en photo_251Roussillon ». Nous qui l'avons vu, nous trouvons que c'est beaucoup d'effort pour une visite qui n'a pas duré ½ heure. Il nous a fallu en effet plus de temps pour arriver au prieuré _ qui se situe au milieu de nulle part, au bout d'une route en lacets qui ne cesse de grimper _ que de visiter les lieux.

 

Par contre, nul doute que l'endroit plaira aux amoureux de sculpture. Ils pourront en effet admirer la galerie du cloître, ainsi que la pièce maitresse des lieux : une tribune en marbre rose de l'église, qui frappe par la richesse de sa décoration.

 

1. Histoire du Prieuré de Serrabone

 

Serrabone vient de « Serra bona », qui signifie la bonne montagne (car elle était autrefois couverte de vergers et de prairies). L'église Sainte-Marie de Serrabone est fondée au Xe ou XIe siècle. Une communauté de moines, suivant la règle de Saint-Augustin, s'y installe en 1082. Et les moines construisent autour de l'église un cloître, une salle capitulaire, un réfectoire, un dortoir, ainsi que la fameuse tribune sculptée.

 

L'église rurale se transforme enfin en prieuré. Mais l'apogée est de courte durée, du fait d'une part d'une grave crise économique et démographique au XIVe siècle, d'autre part du manque de discipline des moines (finie la vie en communauté, place à des cellules privatives). C'est ainsi qu'au XVIe siècle, à cause de cette « décadence », le pape supprime tous les prieurés augustins d'Espagne, le prieuré de Serrabone est donné au diocèse de Solsona (Catalogne) et l'église Sainte-Marie devient ainsi la paroisse du petit village. Et ce qui devait arriver arriva : au début du XIXe siècle, certaines parties du prieuré s'effondrent et d'autres sont démontées.

 

Par chance, le prieuré est visité en 1834 par Mérimée et devient l'un des premiers monuments historiques. Les travaux de restauration débutent dès 1836 et se poursuivront tout au long du XXe siècle. Le Département des Pyrénées Orientales acquière par donation le prieuré en 1968 et l'ouvre depuis lors au public.

 

2. Visite du Prieuré de Serrabone

 

Etant donné la rudesse de l'architecture extérieure, la couleur sombre de ses pierres (du schiste) et la sévérité des lieux, le visiteur ne s'attend pas du tout à trouver en ces murs une architecture si délicate. Ainsi, en pénétrant dans l'enceinte, le visiteur découvre tout d'abord la galerie du cloître, datant du XIIe siècle. Après la rudesse de la façade extérieure, on ne peut qu'être étonné devant la délicatesse des arcades, et qui ouvrent sur le ravin ! A noter : les chapiteaux intérieurs sont plus délicatement sculptés que les extérieurs, œuvres d'artisans a priori moins habiles.


Puis on entre dans l'église, dont la nef est coupée par la tribune en deux parties : une partie réservée aux chanoines, une autre ouverte aux fidèles. Cette tribune est considérée par tous les connaisseurs comme « l'exemple le plus remarquable de travail de sculpture pour l'époque romane en Pays Catalan » (de ce qu'en dit le Conseil Général sur son site). Réalisée avec du marbre rose provenant des carrières de Villefranche-de-Conflent, elle date du milieu du XII et est l'œuvre d'artistes inconnus. Les décors sont d'une incroyable délicatesse et représentent tout à la fois aigles, lions, taureaux, anges ou motifs floraux. Une visite guidée, si vous en avez la possibilité, est la bienvenue, car elle permettra d'apprécier la beauté des sculptures et de comprendre leur signification.

 

On pourra finir la visite par une balade par les sentiers du jardin méditerranéen et profiter de la jolie vue sur la tour-clocher haute de 18 mètres.

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 1554

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination