voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Gorges du Tarn et gorges de la Jonte » Sainte Enimie
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Gorges du Tarn et gorges de la Jonte

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Sainte Enimie

Le n°3 sur la carte

 

Nous arrivons enfin à Sainte-Enimie, petit village médiéval de 250 habitants au charme certain. Mais qui était Sainte-Enimie, selon la légende ? Sœur du fameux roi Dagobert (celui de la chanson), ayant vécue au VIe siècle, elle était une jeune femme aussi belle que pieuse, qui désirait se consacrer à Dieu. Son père ne l'entendait pas de cette manière et la fiança de force à l'un de ses barons. C'est alors qu'Enimie fut atteinte de la lèpre et dut quitter père et fiancé pour trouver la guérison. Elle arriva enfin à la source de Burle, s'y plongea et en ressorti guérie. Elle s'installa ainsi à proximité de la source, fit le bien autour d'elle et fonda un monastère de femmes, à l'origine de l'actuel village.


En 951 fut fondé un monastère bénédictin à la demande de l'évêque de Mende, qui marqua une période de prospérité économique. Le village se développa aussi grâce à l'afflux de pèlerins attirés par le récit de la vie de Sainte-Enimie. Le monastère fut en partie détruit à la Révolution.

Le village se découvre au gré d'une flânerie dans ses pittoresques ruelles, où des panneaux expliquent l'histoire du village. On peut ainsi y découvrir l'église Notre-Dame-du-Gourg du XIIIe siècle, la place au beurre, la halle au blé, quelques très belles maisons à colombages et fenêtres à meneaux du Moyen-âge, la salle capitulaire du XIIe siècle de l'ancien monastère, ainsi que la source de Burle. Pour mieux se repérer et glaner quelques informations intéressantes, nous nous sommes rendus à l'Office de Tourisme où nous avons récupéré un plan.


Avant de quitter le village, nous décidons de grimper jusqu'à l'ermitage de Sainte-Enimie, qu'on atteint par un sentier caillouteux et des marches taillées dans la roche (compter environ 20-25 minutes de montée). De là, la vue sur Sainte-Enimie et le Tarn est magnifique.

 

A partir de Saint-Enimie, la route est moins impressionnante, mais jolie néanmoins. On y croise quelques beaux châteaux : le château de Prades, construit au début du XIIIe siècle et aujourd'hui propriété privée, ainsi que les impressionnantes ruines du château de Castelbouc, qui se dressent sur un rocher escarpé de 60 mètres, sur la rive gauche du Tarn. C'est là que nous faisons demi-tour. Nous n'irons donc pas jusqu'à Quézac, où il est possible de visiter l'usine d'embouteillage de la source de Quézac, exploitée par Nestlé depuis 1995.

 

A Sainte-Enimie, nous empruntons à gauche la D986 pour traverser le Causse Méjean et découvrir des paysages arides et mélancoliques, où nous ne croisons âme qui vive. Au niveau de la Borie, en continuant tout droit, nous aurions atteint peu après la grotte de l'Aven Armand, découverte par hasard par Louis Armand en 1897. Cette grotte est considérée comme l'une des merveilles du monde souterrain, avec sa forêt de stalagmites dans une salle de 60 m sur 100 m, haute de 45 m.

Mais il se fait tard et nous préférons bifurquer à droite sur la D63, qui redescend abruptement dans les Gorges de la Jonte.

 

Nous nous arrêtons en bord de route et restons saisis par la splendeur des décors. Nous ne nous attendions pas à un tel spectacle : les Gorges de la Jonte sont encore plus encaissées et impressionnantes que les Gorges du Tarn, nous n'apercevons d'ailleurs par les eaux de notre promontoire. Et, sous un soleil rasant qui met davantage en valeur ce site d'exception, nous sommes accueillis par un vautour qui descend lentement, majestueusement même, en effectuant de longs cercles sans jamais bouger ses ailes à l'envergure imposante.

 


Signaler un abus

(1 vote) Vus: 1187

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination