voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Les bords de Seine » La Roche-Guyon
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Les bords de Seine

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

La Roche-Guyon

Le n°1 sur la carte

 

Dominant une boucle de la Seine du haut des falaises de craie se dresse fièrement le château de la photo_633Roche-Guyon, dont la silhouette imposante de son donjon fortifié contemple le fleuve depuis le XIIe siècle. Visiter le château de la Roche-Guyon, c'est non seulement découvrir un lieu étonnant, avec ses deux châteaux, ses écuries et son potager, mais c'est aussi plonger dans une histoire incroyable de plus de mille ans.

 

Des visites guidées d'1h30 sont proposées tous les dimanches et jours fériés à 15h.

 

Le château de la Roche-Guyon est situé à 70 km de Paris et 80 km de Rouen environ. Une foisphoto_636 sur les lieux, il n'est pas difficile de constater que la position du château de la Roche-Guyon est stratégique : perché sur ses falaises calcaires au creux d'une boucle de la Seine, il domine en effet la vallée de la Seine et le coteau. Son emplacement est d'autant plus stratégique qu'au Moyen-Age, la Roche-Guyon se situe à la frontière entre la Normandie et le Royaume de France.

 

Le premier château était invisible car entièrement creusé dans la pierre ; un véritable château troglodyte donc. Le nom de Roche-Guyon vient des Seigneurs de la Roche qui s'appelaient traditionnellement Guy et qui ont de ce fait donné leur nom au lieu.

 

Le donjon est construit vers 1190, puis renforcé au XIIIe siècle, afin de jouer son rôle militaire de défense de la frontière au service du Royaume de France. Il faut s'imaginer qu'à l'époque, il faisait 30 mètres de haut, contre 20 aujourd'hui.

 

Vers 1250 est ajouté un manoir au pied de la falaise, relié au donjon par un escalier souterrain creusé dans la falaise. Le château est assiégé pendant la guerre de Cent-Ans. Après la guerre, il perd sa fonction militaire et est transformé en lieu de résidence au XVIe siècle par la famille de Silly. Il accueillera François Ier, Henri II et Henri IV.

 

C'est au XVIIIe siècle que le château est profondément modifié, pour acquérir la silhouette que nous lui connaissons aujourd'hui. C'est en effet au duc Alexandre de la Rochefoucauld et à sa fille que l'on doit la cour d'honneur et son entrée, les écuries et les deux pavillons. Cette époque marque l'apogée du château, qui accueille des gens de lettres et des ministres ; les châtelains aident aussi beaucoup les habitants du village. Mais la Révolution sera une période difficile pour les châtelains, bien qu'ils aient été protégés par les villageois.

 

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le château est perquisitionné par l'armée allemande et le maréchal Rommel en fait son quartier général. A la fin de la guerre, le village et le château sont malencontreusement bombardés par les Alliés.

 

Après-guerre, de longues restaurations sont engagées, le domaine ayant été classé monument historique en 1943. Il faudra plus de vingt ans pour restaurer le château et lui redonner sa silhouette d'avant guerre !

 

Aujourd'hui encore, le domaine est propriété de la famille La Rochefoucauld, qui y habite, et qui a signé un bail avec l'Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC), dont la mission est la sauvegarde et la restauration de ce site, l'ouverture au public et l'animation du site, notamment en matière de programmation culturelle. Par ailleurs, le village de la Roche-Guyon fait partie de l'Association "Les Plus Beaux Villages de France", qui rassemble 148 villages.

 

Le visiteur pourra visiter le château, avec son Grand Salon et sa bibliothèque, ainsi que les écuries. Il pourra de même se promener dans le cœur même de la falaise, pour y découvrir une chapelle troglodyte ou des casemates de la 2nde guerre mondiale, ou pour y emprunter l'escalier creusé dans la falaise, afin de bénéficier, du donjon, d'une vue incroyable sur la Seine.

 

Au château est adossé un très beau jardin-potager. Il a été créé au XVIIe siècle en bordure de Seine sur demande de Madeleine Le Tellier de Louvois, épouse de François VIII de La Rochefoucauld.

 

Au XVIIIe siècle, il est réaménagé et agrandi pour atteindre une surface de plus de trois hectares. C'est le duc Alexandre de La Rochefoucauld qui est l'initiateur de cette transformation, en vue d'en faire un jardin d'expérimentation et de production. Le potager selon cet ordonnancement sera cultivé jusqu'au XXe siècle par les jardiniers du château, mais sera ensuite loué à un maraîcher puis abandonné dans les années 50. Il a fallu attendre 2004 pour que la restauration du potager soit relancée et qu'il redevienne, selon les dires du château, « un espace de production et d'expérimentation horticole ».

 

Le château de la Roche-Guyon vous séduira certainement autant qu'il nous a séduit, de par sa longue histoire et l'originalité de sa visite. N'hésitez pas à faire une petite promenade dans les environs, que ce soit dans les rues du village de la Roche-Guyon, le long de la Seine ou sur les sentiers des crêtes et des coteaux.

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 2883

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination