voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Promenade sur la Loire » Chateau d'Azay le Rideau
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Promenade sur la Loire

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Chateau d'Azay le Rideau


Le chateau d'Azay-le-Rideau se dresse sur une petite île de l'Indre et vient se refléter dans les eaux de la rivière. Véritable joyau de style Renaissance italienne, nous avons autant apprécié visiter l'intérieur du château, remeublé par les Monuments historiques dans les styles de la Renaissance au XIXe siècle, que nous promener dans le parc pour profiter pleinement de la vue sur le château.

   photo_62   photo_64

1- L'histoire du château d'Azay-le-Rideau

 

Gilles Berthelot, contrôleur des finances et trésorier de France sous Louis XII, achète le domaine d'Azay-le-Rideau, fait raser le château féodal à l'exception d'un tour et d'un corps de logis et y fait construire à la place un magnifique château dans le style Renaissance.

 

Les travaux débutent en 1514 et sont principalement supervisés par Philippe Lesbahy, la femme de Gilles Berthelot, ce dernier étant régulièrement retenu à Paris du fait de ses fonctions. Pour élever le château, les ouvriers vident l'eau de l'Indre grâce à de puissances pompes puis enfoncent des pilotis qui soutiendront le château.

 

Cependant, un scandale financier oblige Gilles Berthelot à fuir son château inachevé en 1527. En effet, François 1er, qui doit beaucoup d'argent à de riches familles tourangelles suite aux guerres d'Italie, les accuse de malversations malgré leur honnêteté et Gilles Berthelot est ainsi accusé.
François 1er confisque alors le domaine d'Azay-le-Rideau et l'offre à un ami capitaine des gardes, Antoine Raffin, qui n'occupera le château qu'en 1547.

 

C'est sa petite-fille Antoinette, fortunée, qui redonne tout son éclat à Azay-le-Rideau en s'y installant en 1583. Mais sa famille, qui gardera le château jusqu'à la Révolution, le délaisse peu à peu.


En 1791, le domaine est racheté par le marquis de Biencourt, qui s'intéresse surtout au domaine agricole. C'est son fils Armand François qui se lance dans la restauration du château à partir de 1825. Il remplace entre autre la tour médiévale conservée par Gilles Berthelot par une tour mieux adaptée au style du château.

 

Ses descendants conservent le château jusqu'en 1899, puis l'Etat le rachète en 1905 et entame des travaux de rénovation dès 1907. Il est aujourd'hui musée et monument historique.

 

2- La visite du château d'Azay-le-Rideau

   photo_76   photo_77

Le château est bâti sur pilotis entre deux bras de l'Indre. Il est composé de deux logis en équerre auxquels s'ajoutent des tourelles d'angle qui surplombent la rivière. L'édifice est un subtil mélange entre le style médiéval (avec ses tourelles, son chemin de ronde, ses douves...) et le style de la Renaissance italienne, qui donne aux façades beaucoup de symétrie et des détails très délicats.

 

Le joyau d'Azay-le-Rideau est son escalier monumental, escalier droit qui représentait à l'époque une véritable prouesse technique. Il est situé au centre de la façade principale du château et est très richement ornementé, ce qui le met particulièrement en valeur. Il est couvert de plafonds à caisson et traverse le logis principal.

 

A voir à l'intérieur : les appartements remeublées par les Monuments Historiques, de très belles tapisseries des XVIe et XVIIe siècles et un beau mobilier.

 

Enfin, il est inconcevable de visiter Azay-le-Rideau sans une promenade dans le parc à l'anglaise de 8 hectares, qui fut réalisé à partir de 1810 par le marquis de Biencourt en drainant les prairies entourant la rivière. Ainsi, il a aménagé au sud et à l'ouest deux miroirs d'eau dans lesquels se reflètent les façades. Un site incroyable !


Après cette journée forte en jolies découvertes, nous avons passé la nuit dans la chambre d'hôtes « Les Vergers de la Ménaudière », à 2km du centre d'Amboise, dans une jolie maison située au milieu d'un parc de 3ha. http://lamenaudiere.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml


Nous avons eu la chance d'inaugurer la suite, qui n'était pas encore totalement terminée ! La maîtresse des lieux était une dame d'un certain âge, mais au dynamisme incroyable. Encore une fois, une adresse à retenir, avec un très bon rapport qualité / prix.

 

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 1444

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination