voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Promenade sur la Loire » Chateau de Beauregard
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Promenade sur la Loire

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Chateau de Beauregard

Le n°9 sur la carte

 

Après les fastes de Chenonceau et la majesté d'Amboise, nous avions envie de visiter un châteauphoto_657 plus intime, pour avoir une autre vision du Val de Loire. Nous avons donc pu admirer le charme délicat du château de Beauregard, dont la galerie des portraits est remarquable.

 

1- L'histoire du château de Beauregard

 

C'est encore François 1er que l'on retrouve au début de l'histoire du château : Beauregard était en effet un rendez-vous de chasse appartenant au roi, que ce dernier céda à son oncle, le Bâtard de Savoie.


Jean de Thier, contrôleur général des finances d'Henri II, acquiert le domaine en 1543 et en fait, non pas une demeure d'apparat pour rivaliser avec Chambord ou Chenonceau, mais une très belle bâtisse à l'architecture simple et élégante. C'est à lui que l'on doit entre autre le remarquable Cabinet des Grelots. Jean de Thier était un amateur d'art et de musique et fut l'ami de Ronsard et de du Bellay.


Beauregard est cédé en 1617 à Paul Ardier, qui a travaillé pour trois rois de France : Henri III, Henri photo_659IV et Louis XIII. C'est lui qui est l'auteur de la fameuse Galerie des Illustres, galerie de portraits historiques remarquable.


Beauregard changea de nombreuses fois de propriétaire avant d'être racheté par M. et Mme de Gossellin en 1925 ; c'est alors qu'il entra dans la famille des propriétaires actuels, qui aujourd'hui occupent une partie du château et travaillent activement à sa restauration.

 

2- La visite du château de Beauregard

 

La encore, une visite guidée s'impose, ne serait-ce que pour ne pas passer à côté des subtilités historiques de la Galerie des Illustres.

 

Nous avons ainsi pu visiter une très belle cuisine du XVIe siècle ou découvrir une collection intéressante d'objets d'art et de meubles des XVIe et XVIIe siècle.


Surtout, nous avons découvert le Cabinet des Grelots, surnommé ainsi du fait des nombreux grelots qui ornent les boiseries en chêne sculptées et le plafond à caissons, réalisés par l'ébéniste du roi Scibec de Carpi.


Enfin, nous sommes restés pantois devant le chef-d'œuvre du lieu, la Galerie des Illustres. Cettephoto_661 galerie des portraits compte 327 personnages illustres, français ou étrangers, qui ont joué un rôle de premier ordre dans le destin du royaume de France durant 3 siècles, de Philippe VI de Valois à Louis XIII. Cette pièce est aussi remarquable de par son plafond peint en poudre de lapis-lazuli, pierre qui valait à l'époque dix fois plus que l'or, ainsi que par son carrelage en faïence de Delft du XVIIe siècle, qui représente une armée en marche en costume d'époque Louis XIII.

 

Nous avons terminé notre visite chargée d'histoire par une promenade dans le parc paysager qui entoure le château. Voici un château qui ne se veut pas fastueux mais qui, au contraire, étonne par sa délicatesse et son élégance. En route maintenant pour le château de Cheverny, qui fait partie des grands classiques des château de la Loire.

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 1213

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination