voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Promenade sur la Loire » Le chateau de Chambord
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Promenade sur la Loire

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Le chateau de Chambord

Le n°2 sur la carte

 

Ah Chambord ! Les châteaux de la Loire sans Chambord n’auraient certainement pas le mêmephoto_686 charme. Chambord est le château de la démesure par excellence, alors qu’il ne fut jamais qu’un repers de chasse et que François 1 et y passa en tout 72 jours !

Notre avis ? De par sa valeur historique, sa taille et son architecture, cette abbaye vaut le détour. Nous vous conseillons vivement de suivre la visite guidée, qui, outre les spécificités architecturales, retrace bien ce qu’était la vie de ce bâtiment au temps de l’abbaye puis de l’époque carcérale.

1-    Son histoire

François 1er aimait venir chasser dans ce coin de la forêt de Boulogne, où les comtes de Blois, à photo_667qui appartenait le domaine, avaient élevé un petit château au XIIe siècle. En 1519, François 1er règne depuis 4 ans. Il souhaite faire construire un château qui marquera les esprits et qui sera l’emblème de ses années de règne : il décide alors de faire construire « un bel et somptueux édifice au lieu et place de Chambort ».

 

Les travaux débutent donc en 1519 ; le château existant est rasé. Il ne subsiste que très peu de documents relatant la construction de Chambord, ce qui explique la raison pour laquelle on ne connait pas l’architecte de ce château. On évoque le nom de Léonard de Vinci, mais celui-ci meurt en 1519, l’année de commencement des travaux. Il semble aussi que l’architecte italien Dominico de Cortone, dit le Boccador, qui fut aussi l’architecte de l’Hôtel de Ville de Paris. Mais il est presque sûr que François 1er lui-même s’investit beaucoup dans les plans du château et que Chambord est son œuvre personnelle.


Des sommes colossales sont englouties dans ce chantier, qui avance lentement et dont les plans photo_675sont régulièrement modifiés. Les travaux sont interrompus de 1524 à 1526 lors de la guerre contre Charles Quint et de sa captivité. Mais ensuite, même lorsque que l’argent manque pour payer à l’Espagne la rançon de ses fils, les travaux ne s’arrêtent plus.

 

En 1527, François 1er pense même à détourner la Loire pour l’amener aux pieds du château, mais cette nouvelle tâche est tellement lourde que l’on se contentera du Cosson.

 

En 1537, le gros œuvre est terminé. En 1539, François 1er reçoit Charles Quint à Chambord, dont seul le donjon est terminé, dans le but très clair d’éblouir son ennemi par les richesses de son château.

 

En 1545, le logis royal est terminé, mais François 1er meurt deux ans plus tard… en 32 ans de règne, il n’aura donc séjourné au total que 72 jours dans son château de chasse !

A la mort de François 1er, son fils Henri II poursuit les travaux mais ils ne sont toujours pas achevés lorsqu’il meurt. François II puis Charles IX chassent régulièrement dans la forêt. Henri III et Henri IV en revanche ne sont guère présents à Chambord. Puis c’est au tour de Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII, de s’intéresser au château.

 

Ce monsieur était quel que peu turbulent : pour la petite histoire, il a participé à plusieurs complots photo_678contre son frère Louis XIII, avec la très forte envie de le tuer et d’épouser Anne d’Autriche, la femme de Louis XIII. La raison est simple : frère cadet de Louis XIII, il resta le seul héritier du trône jusqu’à la naissance du futur Louis XIV, alors que Louis XIII avait 37 ans et qu’il est mort 5 ans après. Gaston d’Orléans est donc éloigné de la cour et assigné à résidence à Blois, de 1634 à 1644, puis y retourne de 1652 à 1660.

 

Il tombe amoureux de Chambord, y séjourne et débute sa restauration. Louis XIV est aussi séduit par le château, engage d’importantes restaurations dont il charge l’architecte Jules Hardouin-Mansart et transforme l’agencement de certaines pièces afin qu’elles correspondent mieux à la vie de sa cour. Il y séjournera 9 fois, de 1660 à 1685. C’est dans ces lieux que Molière présenta au roi Monsieur de Pourceaugnac puis Le Bourgeois Gentilhomme, sur la musique de Lully.

Louis XV installe à Chambord le roi de Pologne en exil Stanislas Leszczynski (1677-1766), son beau-père (donc le père de son épouse Marie Leszczynska). Il y restera de 1725 à 1733. Puis Louis XV offre Chambord au Maréchal de Saxe, en récompense de ses bons et loyaux services : pendant 2 ans, il y mène grand train et donne des fêtes somptueuses. Il y meurt en 1750 à 54 ans.

Le château est malmené à la Révolution : il est pillé, le mobilier qui reste est vendu et il est même question de le détruire. Napoléon Ier quant à lui assigne tout d’abord le château à une cohorte de la légion d’honneur puis en fait don au maréchal Berthier, prince de Wagram, qui malheureusement se préoccupe seulement de vendre le bois et laisse le château à l’abandon.

 

Après sa mort, le domaine est acheté par souscription publique en 1821 et légué à Henri de photo_687Bourbon (duc de Bordeaux), qui prendra de ce fait le nom de duc de Chambord. Petit-fils de Charles X et dernier des Bourbons, le duc de Chambord est le prétendant légitime au trône de France et appelé de ce fait à devenir roi en 1871 lors de la défaite de la France contre les Prussiens. Mais il refuse d’adopter le drapeau tricolore, repart ainsi en exil et la Troisième République est proclamée.

 

Le duc de Chambord sera ainsi propriétaire du château jusqu’à sa mort, en 1883, mais n’y séjournera que 3 jours. De son exil en Autriche, il veillera néanmoins de son mieux à la restauration du château, qui, bien que classé Monument Historique en 1840, est en fort mauvais état. A sa mort, c’est son neveu le duc de Parme qui hérite du château. L’Etat le rachète aux héritiers en 1930 moyennant la somme de 11 millions de francs.

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 1658

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination