voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Promenade sur la Loire » Chateau de Cheverny
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Promenade sur la Loire

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Chateau de Cheverny

Le n°10 sur la carte


Mais pourquoi cette impression de déjà-vu en nous approchant du château de Cheverny ? Parce qu'il a servi de modèle à Moulinsart, le château dessiné par Hergé pour le capitaine Haddock, ami de Tintin. Mais ce château est avant tout un magnifique monument à visiter, somptueusement meublé et décoré. Il offre aussi d'autres activités ; promenade dans le parc ou sur le canal, exposition Tintin et spectacle de la meute de chiens.

 

1- L'histoire du château de Cheverny

 

Edifié dans le style Louis XIII à l'emplacement d'un château du Moyen-Age, Cheverny dénote quelque peu au milieu de tous les châteaux Renaissance du Val de Loire. Le château fut achevé en 1634, à la suite d'une bien triste histoire qu'on nous a contée. Le comte Henri Hurault, gouverneur de Blois sous Henri IV, cloitrait sa jeune épouse dans le premier château fortifié. Mais la surprenant un jour dans les bras d'un amant, il tua celui-ci d'un coup de dague et obligea sa femme à mettre fin à ses jours. Henri Hurault se remaria et, pour oublier les traces du passé, fut raser le premier Cheverny et laissa le soin à sa seconde épouse, Marguerite Gaillard de la Morinière, d'aménager le château selon le goût de l'époque. C'est donc à elle, et bien sûr à l'architecte-sculpteur Boyer et le peintre blésois Mosnier, que l'on doit un château de style classique à la façade élégamment décoré, ainsi qu'un intérieur des plus recherchés.

 

Malheureusement, ni le comte Henri Hurault, ni son épouse ne verront le château totalement terminé. C'est leur fille Elisabeth qui achèvera la décoration intérieure, pour un résultat magnifique. La Grande Mademoiselle, petite fille de Henri IV et cousine-germaine de Louis XIV, qualifiera d'ailleurs Cheverny de « palais enchanté ». Cheverny fut toujours habité et, en 1922, le propriétaire d'alors décida de l'ouvrir au public, une première pour l'époque ! Depuis lors, c'est la même famille qui est propriétaire des lieux, et ce, depuis plus de six siècles ! Les propriétaires actuels logent dans les appartements de l'aile droite, qui ne se visite pas.


2- La visite du château de Cheverny

 

Ce qui marque tout d'abord, c'est l'élégante silhouette du château, tout de blanc vêtue et d'uen parfaite symétrie. La pierre utilisée est la « pierre de Bourré », originaire de ce village du Loir-et-Cher, qui a la particularité de blanchir et durcir en vieillissant.

 

Nous n'avons pu être que séduits et impressionnés par l'intérieur du château à la décoration authentique, avec ses cheminées monumentales, ses plafonds à caisson, ses lambris peints, ses très belles tapisseries, ses nombreuses pièces de mobiliers de différentes époques, le tout parfaitement conservé. Nous avons aussi pu admirer le grand escalier d'honneur, la salle d'armes (plus vaste salle du château), la magnifique chambre du roi, le Grand Salon, ainsi que le Salon des tapisseries avec son incroyable horloge de précision dite « régulateur ». A ce propos, le site Internet de Cheverny montre de nombreuses photos des lieux et permet de visiter virtuellement le château.

 

Nous avons ensuite poursuivi notre visite des lieux par une promenade dans le parc de 100 hectares entourant le château, où il est possible de se promener en bateau (sur le canal) ou en voiture électrique (on n'arrête pas le progrès !), et même de pique-niquer.

 

Cheverny, c'est aussi un haut lieu de la vènerie. Les chenils abritent une centaine de chiens, avec le V de Vibraye, au flanc droit de chaque chien, marqué au ciseau. Du mois d'octobre à la fin mars, l'équipage de Cheverny chasse 2 fois par semaine. Surtout ne pas manquer le repas des chiens, à 17h !

 

Cheverny enfin n'est pas seulement un des châteaux de la Loire les plus visités, c'est aussi un lieu de bande-dessinée. Il servit en effet de modèle au château de Moulinsart, dessiné par Hergé pour son capitaine Haddock. Hergé reproduisit le château sans ses deux pavillons d'angles, ainsi que le grand escalier et la salle d'armes, qui apparurent pour la première fois dans "Le Secret de la Licorne" et "Le Trésor de Rackham le Rouge". Dans les communs du château a lieu une exposition permanente sur Tintin, proposée par le Domaine de Cheverny et la Fondation Hergé. Ce château ravira donc petits et grands !

 

Bref, un lieu d'exception qui plaira aux petits comme aux grands. Et pour ceux qui en demanderaient plus encore, le Domaine de Cheverny propose un lieu de réception pour des congrès, des séminaires et des mariages dans les bâtiments de l'Orangerie du XVIIIème siècle, qui servait d'abri aux orangers l'hiver.


Pour clôturer cette très belle journée, rien de mieux qu'un restaurant dans un endroit privilégié : le photo_662Restaurant du Grand Saint-Michel (qui fait aussi hôtel), http://www.saintmichel-chambord.com/.

 

C'est sans doute l'endroit idéal pour pouvoir apprécier une très bonne cuisine, servie qui plus est sur la terrasse donnant directement sur le château ! Nous avons poursuivie notre soirée par une promenade dans le parc, alors que le château de Chambord se transformait en lieu fantasmagorique sous la pleine lune et les quelques nuages accrochés à ses tours. Un avant-goût de noter visite du lendemain...

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 1396

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination